La forêt.


Le Territoire Communal: Part de la Forêt
 
  La commune de Thin Le Moutier fait partie des plugrandes communes des Ardennes avec un territoire de 3972 Ha (après quelques communes de la vallée de la meuse et signy l’abbaye) :
-1873 ha de Forêts.
-2099 ha de surfaces exploitées et diverses.

La répartition de la Forêt
Répartition géographique
 On distingue deux grands massifs forestiers:
Le massif du Hailly au nord de la commune qui jouxte les bois de Lépron, de Vaux Vilaine et de Neufmaison.
Le massif de Froidmont à l’est de la commune qui jouxte les bois de Clavy, de Gruyères et de Jandun.


Répartition selon la propriété
  On distingue trois grandes catégories de propriété :
-La forêt domaniale, propriété de l’état.
-La forêt communale, propriété de la commune de THIN.
-La forêt privée avec une sous distinction:
                              Le privé collectif  (groupements forestiers).
                              Le privé individuel (les particuliers).
Sur la carte, ces catégories sont distinguées par des couleurs différentes :
  La forêt domaniale est en contour vert foncé avec fond vert soutenu.
  La forêt communale est en contour jaune foncé avec fond jaune.
  La forêt privée collective est en contour bleu foncé avec fond bleu.
   Le reste est constitué par la forêt appartenant aux particuliers (vert clair).
La répartition de la surface boisée sur la commune de THIN est la suivante :
-La forêt domaniale: 476 ha soit 25,4%.
-La forêt communale: 338 ha soit 18,1%.
-La forêt privée collective: 596 ha soit 31,8%.
-La forêt privée individuelle: 463 ha soit 24,7%.
Total: 1873 ha.
 
Oratoire de la vierge de Froidmont.
 
  La Forêt Domaniale                                         
Sur la commune de Thin, la propriété domaniale se situe exclusivement dans la forêt de FROIDMONT, de part et d’autre de la route de Charleville.
  On trouve une petite exception avec un espace domanial dans la forêt du CHENEAU, située juste au dessus de la ferme auberge de Gironval.
Superficie domaniale : Bois de Froidmont 448 ha (carte1 réf FD1)bois du Cheneau 28 ha (carte1 réf FD2), Total 476 ha.

Essences : Chêne 13%, hêtre 43%, feuillus précieux 23%, autres feuillus 9% résineux 12% .
Gestion: ONF, agent forestier, Rémy CHIARUZZI.
Exploitations: Principalement ventes sur pied avec exploitation par des exploitants forestiers privés.
Routes forestières sur Froidmont :
-Route forestière de la côte froide en haut de Froidmont coté nord 2,9 km.
-Route forestière de la belle enceinte en haut de Froidmont coté sud 1,4 km.
-Piste forestière de la mare à l’eau boucle au départ du gros frêne 2,5 km.
-Chasse : Jean Guy LEPOINTE adjudicataire de la chasse de Froidmont et du Chéneau.
Point particulier : (qui ne se limite pas à la forêt de Thin) présence assez caractérisée d’une maladie sur le frêne, la chalarose du frêne provoquée par un champignon, le chalara fraxinéa.

   La Forêt Communale                                                                                                    
  La forêt communale de Thin est dispersée et comporte 7 lots disséminés sur le territoire de la commune (carte 1, parties au contour jaune)
La forêt de Thin n’est concernée par aucune ZNIEFF ou ZICO.
ZNIEFF : Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique.
ZICO : Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux.

L’ensemble de la forêt communale regroupe 338 ha répartis comme suit :
-Les grands espaces(bois de Thin) 152 ha (route de Charleville) (Carte1 réf FC1).
-la vallée de Librecy (bois de Librecy) 93 ha (chemin de la Vallée) (Carte1réf FC2).
-Les Sarts au fond des Vauzelles 42 ha (côte du Sart) (Carte1réf FC3).
-La belle Corre (chemin de la fosse mortiers) 21 ha (Carte1réf FC4).
-La Côte brulée 17 ha (route de Signy, déchetterie) (Carte1réf FC 5).
-Le petit et le grand Adeillys 8 ha (route de Signy, mont de Signy) (Carte1réf FC6).
-Quelques parcelles de petite taille à divers endroits.
Essences et types de peuplement:
-Chênes sessile et pédonculé pour 27%.
- Hêtres pour 23%.
- Erables pour 15%.
- Frênes pour 13%.
- Merisiers pour 9%.
- Epicéas pour 1%.
- Autres feuillus pour 12%.
Types de peuplement:
-Futaie 53 ha soit 16%.
-Taillis sous futaie 283 ha soit 84%.
-Taillis simple 2 ha soit 0%.
Les peuplements de futaie sont dans l’ensemble jeunes (tranche de 0 à 20 ans)
les peuplements de taillis sous futaie sont, quelles que soit les essences, plutôt
de richesse moyenne voire médiocre.
Exploitation :
La gestion de la forêt communale est confiée à l’ONF qui fait des propositions de travaux au conseil municipal, lequel décide de les réaliser ou non. En contrepartie de ses prestations l’ONF facture sur toutes les recettes forestières une commission qui est actuellement de 12%. (Grumes, affouages, chasse et travaux).
Le plus vieux document de gestion ayant été retrouvé date du 6 mai 1920 ; il s’agit d’un règlement d’exploitation qui décidait de traiter la forêt communale en « taillis sous futaie ». Même si aucun autre document ne fut retrouvé, on sait que ce mode de traitement était appliqué depuis 1744 et consistait à passer en coupe de taillis tous les 25 ans dans les 25 coupes ordinaires et à conserver 8 coupes (appelés « quarts de réserve » à la vallée) pour subvenir, ponctuellement, aux besoins de la commune  (Gros travaux de voirie ou réfection de bâtiments, mairie, église, etc..).
  Ce mode de traitement fut progressivement modifié au fil des années. C’est ainsi que le 13 aout 1990, sur proposition de l’ONF, la commune opta pour un aménagement en « conversion » et « transformation en futaie feuillue de hêtres, chênes et feuillus précieux ».
  Ce nouveau mode de traitement, en vigueur dans toutes les forêts domaniales de France et dans 80% des forêts communales, tend à favoriser la production de grumes de valeur en remplacement du taillis qui rapportait peu à la commune. C’est ainsi que pour atteindre cet objectif les communes sont amenées à investir au niveau de certaines parcelles afin de les « régénérer ».
Au niveau de la commune de Thin, le 4/12/1990 le ministère de l’agriculture a approuvé un 1er programme d’aménagement de la forêt couvrant la période 1989/2008. Pendant cette période, il était prévu de mettre en régénération 62 ha.
  Les réalisations effectives ont porté en réalité sur 51 ha sur 5 parcelles.
  En 2008, une étude de révision d’aménagement foncier a été réalisée par l’ONF et un nouvel arrêté a été délivré, couvrant la période 2008/2022. Dans ce programme, il est prévu la régénération de 48 ha au minimum sur une surface totale à régénérer de 82 ha.
  La forêt communale est un patrimoine qui procure des rentrées d’argent non négligeables dans le budget de la commune, tout en conservant ses vocations originelles à savoir le bois de chauffage pour ses habitants et la chasse. Il est important d’assurer cette « régénération » pour garantir les recettes à venir et un compromis s’impose avec l’exploitation du taillis (parts affouagères).

  La Forêt Privée collective                             

Le groupement forestier des Harcholins (Hailly) (Carte1réf FPC1).
Superficie : total de 464 ha dont 447 ha sur la commune de Thin et 17 ha sur les communes de vaux vilaine, Neufmaison et Lépron.
Ce groupement possède sur la commune de Thin, 455 ha qui se situent de part et d’autre de la route de Lépron et surplombent l’étang de la mécanique, pour finirsur les hauteurs de la ferme de Valcontent.
Ce groupement est géré financièrement par le crédit agricole pour le compte de


ses dépositaires, apporteurs de capitaux (investisseurs).
Ce massif a été racheté en 2001 à la famille FOSTIER qui en assurait directement la gestion. A ce jour la famille FOSTIER est restée propriétaire du gite et de l’étang de la mécanique.
Sols: Principalement limoneux profonds et argilo-limoneux avec à certains endroits quelques affleurements calcaires.
Essences: Grande majorité de hêtres et feuillus précieux.
Sur 360 ha de futaie feuillue adulte.
Solde de la surface réparti entre jeunes futaies, plantations feuillues et résineuses.
Stock constitué de 55% de hêtre, 12% d’érable, 11% de frêne,% de chêne, 5% de merisier, 3% de tilleul.
Exploitation : La gestion forestière est confiée à un cabinet spécialisé, le cabinet Rousselin-Gourmain 92100 Boulogne
Surveillance forestière : Par Jean LARUE, garde forestier.
Route forestière : Route forestière de la grande allée 3,5 Km.
Places de stockage : 9 places (route de Lépron et Grande Allée).
Chasse : Louée à la société de chasse du Hailly (Philippe JACQUEMART).

Le groupement forestier duboisylva (Froidmont) (Carte1réf FPC2)
Superficie : Total de 206 ha dont 60 sur la commune de Thin (19ha au lieudit « noirtrou » et 41 ha au lieudit « bois nonon ») le reste de la surface se situe sur les communes de Jandun et Fagnon.
Sols : Argileux/argilo limoneux / affleurements calcaires.
Essences : Principalement Hêtres et frênes une parcelle bien définie en résineux.
Exploitation : Gestion de la forêt par les propriétaires (forestiers belges).
Route Forestière : Route forestière de 3,4 km.
Chasse : Louée à François MOUCHENE.
 
Le groupement forestier du chéneau  (Carte1 réf FPC 3).
Président : Claude JACQUET (02 Chaource).
Superficie : 89 ha en totalité sur THIN.
Essences : Majoritairement du hêtre une grande parcelle de résineux
(avec quelques feuillus).
Exploitation : Gestion par le groupement lui même.
Route forestière : 0,7 km.
Places de stockage : 2.
Surveillance forestière : Jean Marc LESIEUR.
Chasse : Adjudicataire Jean Guy LEPOINTE (Aisne).

  La Forêt Privée individuelle                                   
La forêt privée individuelle (des particuliers individuels ou en indivision)
est représentée en fond vert clair sans contour coloré.
Elle représente environ 463 ha détenus par environ 100 propriétaires.
Il n’est pas rare que ces mêmes propriétaires détiennent plusieurs parcelles disséminées sur le terroir.
On peut considérer que quelques gros propriétaires détiennent à eux seuls, environ 200 ha. En conséquence le reste, soit environ 263 ha, se répartit entre les petits propriétaires soit une superficie moyenne de l’ordre de 2,7 ha (Moyenne qui masque d’ailleurs les disparités de surfaces)
Essences : (voir la carte2) .
Gestion : Assurée par les propriétaires eux-mêmes.
Chasse : Soit réservée par les propriétaires soit louée.Quelques propriétaires forestiers individuels, louent leur chasse à la société de Chasse des bois communaux de Thin.
 
                                  Exploitation de la forêt communale de THIN                         

Recettes forestières
Ventes de grumes (recettes en 1000€)
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2012 2013 2014 2015 2016
19 80 26 38 13 69 149 - 20 31 114 0

Recettes irrégulières 
3 grosses ventes sur 10 ans:
2005/2006, 2010/2011 et 2014/2015
gestion forestière :
rotation, régénération etc….


 
Ventes de parts affouagères aux habitants du village
  2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Nombre d’affouagistes 47 63 91 83 93 95 107 114 128 87
Stères vendus 685 1130 1005 1111 1074 1219 1556 1885 1916 -
Recettes parts aff
(en €)
2323 3936 3642 3762 3897 4800 6530 7764 8298 7158
 
  -Depuis quelques années, augmentation considérable du nombre d’affouagistes et par voie de conséquence des stères.
  -Hiver 2015/2016 : Chute du nombre d’affouagistes  sans doute en lien avec l’existence de parcelles de « nettoyage » et la réaffirmation de l’obligation absolue de  « non commerce ».
rappel : uniquement pour usage personnel avec interdiction absolue de commerce

  L’affouage: Définition, règles, tarifs et lieux 
définition :
L’affouage communal est défini dans le code forestier comme un mode de jouissance des produits des forêts communales. Il est proposé par  la commune forestière à ses habitants afin qu’ils bénéficient de bois de chauffage pour leurs besoins domestiques propres.
Le terme « affouage » puise ses origines dans l’ancien français « fouage » qui désignait le foyer. Les bénéficiaires de l’affouage sont des « affouagistes ».
   Il revient au conseil de prendre la décision d’affecter tout ou partie des produits de la coupe au partage en nature entre les affouagistes. Une fois la délibération prise, tous les habitants occupant un domicile réel et fixe dans la commune peuvent bénéficier de l’affouage.
  Par délibération, le conseil décide du volume attribué à chaque affouagiste. Ce volume doit être en rapport avec des besoins domestiques de manière à éviter le risque de commerce illégal du bois.
  Le règlement d’affouages permet à la commune de préciser les règles de partage et de déroulement de l’affouage. Il comporte un certain nombre de prescriptions générales valables dans le temps.
Le règlement est complété annuellement par une délibération et des prescriptions particulières aux lots délivrés (accès, arbres à préserver, etc..).
   La délibération précise, notamment pour la saison considérée:
- les parcelles délivrées en affouage.
- les modalités de partage.
- le montant de la taxe d’affouage.
 -les délais et conditions d’exploitation de l’affouage.
 
 Règlement d’affouage Hiver 2015/2016 
  
Le relevé des parts 2015 fait encore apparaître de nombreux disfonctionnements et gaspillage dans la réalisation de l’affouage.
  Nous devons respecter notre forêt ainsi que les bénévoles qui passent beaucoup de temps à gérer les parts affouagères. Nous vous demandons donc de faire preuve d’une grande application dans la réalisation de cet affouage. Le non-respect du règlement, ci-dessous, ainsi que le gaspillage dans certaines parts nous amènerons obligatoirement à augmenter le prix du stère (actuellement très bas) et à radier les fautifs pour l’année suivante.
 
                                                    Règlement :                                                     
1 – Chaque affouagiste ne pourra prétendre à plus de 2 parts supplémentaires à la sienne.
2 – Tout affouagiste devra fournir lors de l’inscription, un pouvoir signé de la personne lui cédant sa part (2 maximum).
3 – Les parts non terminées seront réattribuées  aux affouagistes concernés l’année suivante sans possibilité d’autre inscription.
4 – Toute personne ayant réalisée une ou plusieurs parts, devra impérativement s’acquitter du prix de celle-ci le jour des inscriptions même si elle ne désire pas se réinscrire.
5 – Le bois devra être stéré correctement et le nom de l’affouagiste devra figurer sur chaque tas de bois sans exception.   La Commune enlèvera immédiatement les tas de bois non marqués.
6 Aucun détritus (bidons, bouteilles, etc) ne devra être retrouvé dans la forêt.
7 – Le stérage du bois devra être terminé impérativement pour le 1er Juin.
8 – Le débardage devra également être terminé pour le 1er Septembre.
9 Le non-respect strict de ce règlement aura pour effet la radiation du fautif pour l’année suivante.
10 - Aucun stère de bois ne doit sortir de la Commune, ce bois étant destiné uniquement au chauffage des foyers communaux.
11- Interdiction de brûler.
 
 
Dans la parcelle 19 :
Ne devront être coupées que les perches marquées d'une croix.

 
   
                                  Taxe affouagère Hiver 2015/2016                                   
20€ pour un forfait de 5 stères à régler à l’inscription
+ 4€ par stère supplémentaire (à régler à l’inscription de l’année suivante).


                                  Lieux d’attribution  Hiver 2015/2016                              
Lieudit « Les sarts/Fond de vauzelle » Nettoyage parcelle 19.