COMMEMORATION DU CENTENAIRE
DE LA BATAILLE DE LA FOSSE A  L’EAU

  En août 1914, l’armée française est battue en Belgique et se replie très rapidement. L’armée allemande entre dans les Ardennes et arrive à Signy l’Abbaye et à Thin le Moutier, son objectif est la prise de Launois pour couper la retraite de l’armée française vers Rethel.
  Pour y parvenir elle s’engouffre entre la forêt de Signy et celle de Froidmont, la division marocaine du général Humbert reçoit alors l’ordre de retarder au maximum l’avance allemande. Des combats très durs vont durer deux jours, les 28 et 29 août 1914, entre La Fosse à l’Eau, Courcelles et Dommery. Ils feront environ un millier de morts dans chaque camp, mais ils permettront au gros de l’armée française de se replier en bon ordre et de préparer la victoire de la Marne.
  L’importance de cette bataille sera vite reconnue par les Allemands qui érigeront entre Thin et La Fosse à l’Eau le monument à la mémoire des morts allemands et français inauguré le 29 mai 1915 par le Kronprinz de Saxe.
  Pour commémorer le centenaire de cette bataille de la Fosse à l’Eau, le groupe de recherche sur l’histoire de Thin avait déposé auprès du comité du centenaire un projet qui obtiendra la labellisation nationale et son inscription au programme national des commémorations. Ce projet sera mis en place par le groupe d’histoire de Thin, la Dommerycaine de Dommery, le cercle des collectionneurs de Signy et la section cantonale du Souvenir Français avec l’appui total des trois municipalités et le soutien financier de la communauté de communes et du conseil général.
  Le moment fort de cette commémoration a été la cérémonie officielle qui s’est déroulée le 31 août 2014, devant les monuments allemand et français entre Thin et la Fosse à l’Eau, en présence de Monsieur le préfet des Ardennes, du président du conseil général, de Madame Poletti, député, d’un détachement du 3éme régiment du génie, des élus locaux, de nombreuses délégations d’anciens combattants avec leur drapeau et d’une foule d’environ quatre cent personnes.

  Guy Millet fit d’abord un bref rappel historique de ce que fût la bataille de la Fosse à l’Eau, puis Joël Ponsart rappela les grandes lignes de l’histoire du 3éme Génie.
  Ensuite prirent successivement  la parole, Monsieur le maire de Thin, Monsieur le Président du conseil général, Madame la députée et Monsieur le préfet, tous pour dire notre devoir de mémoire envers le sacrifice de ces hommes tombés pour notre défense, dire aussi notre devoir de transmettre aux jeunes ce souvenir et  de leur montrer la chance qu’ils ont de vivre dans une Europe en paix depuis 70 ans, mais leur montrer aussi combien la paix est fragile et combien il faut y être vigilant . Je citerai seulement cette phrase de Willy Brandt par laquelle Monsieur le préfet terminera son allocution   "La paix n’est pas tout, mais sans la paix tout le reste n’est rien".

  Six gerbes de fleurs furent ensuite déposées devant les monuments, par Monsieur le préfet, par les maires des trois communes, par le représentant du Souvenir Français et par les anciens combattants de Signy l’Abbaye tandis que le détachement du 3éme génie rendait les honneurs et que la fanfare de Signy exécutait les sonneries réglementaires puis entonnait la Marseillaise.
  Après le traditionnel remerciement des personnalités aux porte-drapeaux, tous les  assistants furent conviés au vin d’honneur servi dans la salle polyvalente de Thin où tous purent découvrir l’exposition réalisée sur la bataille de la Fosse à l’Eau.

   Cette exposition retraçait  le déroulement de la bataille mais aussi son origine et sa place dans l’offensive allemande d’août 1914 ainsi que toute son importance dans la suite de la guerre. Elle fut réalisée grâce à de nombreux documents : photos, cartes postales mais aussi à des témoignages d’époque, civils ou militaires, français ou allemands et grâce aussi à la remarquable étude qu’avait faite Marcel Tailleur à partir de ses recherches aux archives militaires du château de Vincennes.
L’exposition restera visible à Thin une semaine et recevra de nombreux visiteurs dont plusieurs classes des écoles. Elle sera ensuite mise en place à Signy, puis à Dommery et ensuite à Jandun et à Launois.
  Pour compléter cette exposition, une conférence a été donnée par Jean Diel le 29 août dans la salle de Thin pour expliquer  le déroulement des combats, elle sera suivie par un public nombreux et très intéressé, elle aura lieu à nouveau à Signy  le 15 septembre pour les élèves du collège.

  Un parcours sur le champ de bataille, le 6 septembre, avec des arrêts aux endroits favorables à une explication des moments importants, a permis de découvrir le terrain où se sont dérouler les combats et d’imaginer visuellement ce qui s’est passé.
 

 Je terminerai en évoquant la présence de trois personnes qui ont apporté une note particulière à cette commémoration .Le petit-fils et la petite fille du commandant Mignerot, tué à la Fosse à l’Eau à la tête de son bataillon le 29 août 1914 étaient avec nous à la cérémonie officielle.

 Monsieur Benaouda Abdelaziz dont le grand père, tirailleur au 6éme régiment de tirailleurs algériens, est tombé, lui aussi, à la Fosse à l’Eau le 28 août, a suivi avec nous le parcours sur le champ de bataille. Leur présence a donné, avec un peu d’émotion, une note plus proche et plus humaine à nos manifestations très historiques et officielles. 
Guy Millet



Créer un site
Créer un site